Pour des enfants pas comme les autres mais qui, comme les autres, sont des enfants…

 

III – RAPPORT FINANCIER

 

 

Désignation des rubriques

RECETTES

Désignation des rubriques

DÉPENSES

Cotisations

1.170,00 €

Achat matières. & fournitures

975,51 €

Dons

475,00 €

Petit matériel

187,35 €

Subventions

1.110,00 €

Fournitures bureau

379,71 €

Prestations de services

150,00 €

Documentation & conférences

259,50 €

Activités

1.617,00 €

Pub, relations. publiques,

missions & réceptions

408,78 €

(Marchés de Noël : 560 €, boutique : 294 €, après-midi formation : 15 €, grilles de jeux : 525 €, randonnée : 223 €)

 

Téléphone & timbres

495,03 €

Divers & Loc. immobilière

 80,20 €

TOTAL RECETTES

4.522,00 €

TOTAL DÉPENSES

2.786,08 €

             Excédent

1.735,92 €

 

 

 

Les 5.000 € du ROTARY-CLUB ont été déposés sur un LIVRET A en attendant leur utilisation.

 

 

 

IV – PROJETS

 

 

Nous sommes toujours en recherche de bénévoles, l’appel est lancé !

 

 

CONFÉRENCES

 

Le Samedi 28 Novembre prochain aura lieu, au Centre Social à 10h, une conférence sur une méthode de communication pour les personnes privées de moyen d’expression appelée « Communication Facilitée ».

L’après-midi, des ateliers pratiques seront proposés aux familles.

Il est à préciser que la conférence et les ateliers sont sur inscription uniquement, et ce avant le 22 Novembre.

 

Une autre conférence devrait être programmée courant 2010, peut-être sur la méthode de rééducation PADOVAN.

Si des familles ont un souhait particulier, merci de le faire connaître.

 

Le 26 Novembre, nous serons présents à une journée-conférence à Auxerre dont le thème est : « Projet de vie : rôle et attentes des parents »

 

 

MARCHÉS DE NOËL

 

Bien qu’il reste de nombreux objets à vendre, notre présence sur les marchés de Noël n’a pas été possible, les volontaires étant trop peu nombreux.

 

 

ADAPEI

 

Suite à une demande d’adhésion à l’ADAPEI (Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales), organisme gestionnaire de beaucoup d’Ets dans la Nièvre, une rencontre a leur siège nous a été proposée afin de faire connaissance et d’échanger sur la démarche et le but de notre association.

 

 

RANDO => COURSE avec UCS ATHLETISME

 

Notre randonnée fixée traditionnellement au 3ème dimanche de mai sera donc cette année remplacée par la course proposée par l’UCS Athlétisme le 29 Mai, les dates étant trop proches.

Il y aura une course d’une durée de 6 heures de 10h à 16h et de 16h à 17h sera proposé un circuit pour les enfants et les adultes handicapés ou non qui sera avec des étapes d’athlétisme évidemment adapté.

 

 

ISOLEMENT DES FAMILLES / GROUPE DES FAMILLES

 

Le Groupe de paroles a montré ses limites, l’arrivée de nouvelles familles n’ayant pas eu lieu.

 

Est à l’étude l’embauche d’une personne qui serait chargé d’aller à la rencontre des familles directement chez elles pour briser l’isolement, inventorier les besoins (aide, informations…), d’essayer d’apporter des réponses à ces besoins (documentation, contact…) et autres à définir. Mais également pourrait aller au contact des familles extérieures à l’association, provoquer des rencontres entre plusieurs familles…

Permettre de renouer un lien social

 

 

GARDE D’ENFANTS

 

Contact a été pris avec Melle RAULT de l’Association ASSAD / LES QUATRE SAISONS concernant leur activité de « Services à la personne » car leur personnel est formé pour s’occuper de personnes handicapées.

Il a été prévu dans le budget prévisionnel 2009-2010 un montant dédié à la prise en charge d’heures de garde d’enfants dans cet objectif, mais qui restait toutefois en inadéquation avec les besoins.

  

Or, les 2 demandes d’aide à l’aménagement de l’habitat ayant été retirées, et en accord avec le Rotary-Club de Cosne-Sancerre, une partie des 5.000 € versés sera réaffectée à notre budget d’aide à la garde.

 

Les familles seront informées directement par mail ou courrier des modalités pour en profiter dès que celles-ci seront établies.

 

 

MANIFESTATION à définir

 

Il a été décidé qu’une seule manifestation principale serait effectuée afin de récupérer des fonds et ainsi de mobiliser les bénévoles qu’une seule fois.

L’idée d’un repas a été retenue.

 

Maintenant vaut-il mieux un :

          repas dansant un samedi soir

          repas champêtre  (méchoui ou autre) un dimanche midi  avec des activités annexes comme un concours de boules par exemple

 

La date du 13 Juin a été évoquée.

 

L’idéal serait de trouver un ou des cuisiniers prêt à mettre la main à la pâte bénévolement afin que l’opération soit la plus profitable possible.

 

 

LUDOTHÈQUE

 

La Présidente expose et soumet une idée récente à l’Assemblée Générale…

 

A l’occasion d’une recherche sur internet, j’ai eu l’occasion de consulter un document qui était une présentation, par sa responsable, d’Handilud un espace dédié aux personnes handicapées à l’intérieur de la Ludothèque* « Le Quai des Ludes » de Lyon.

 

(*) Déf° : équipement culturel associatif ou public mettant à la disposition de ses membres des jeux et des espaces de jeu. Ses principales activités sont le jeu sur place et le prêt des jeux et jouets ; ses interventions se déroulent dans ses locaux ou dans d’autres structures, comme les crèches, les écoles, les centres sociaux, les hôpitaux, les comités d’entreprise… Certaines ludothèques se spécialisent autour d’une pratique commune du jeu, comme le jeu de rôle, le jeu vidéo, d’autres privilégient les handicapés, les enfants, les personnes âgées ou les adultes en proposant des activités répondant plus particulièrement à leurs attentes.

Ce centre culturel de proximité, ouvert sur l’extérieur, favorise les rencontres et les liens sociaux.

Les ludothèques fonctionnent aujourd’hui à partir de principes définis qui permettent de mettre en valeur leurs fonctions sociales comme lieu d’échanges, de rencontres culturelles et intergénérationnelles à partir du médiateur qu’est le jeu.

 

Pour revenir à Handilud, leur objectif est de – je cite – « redonner à tous le droit de jouer, comme cela est inscrit dans la Convention des Droits de l’Enfant. Redonner le droit de jouer, c’est redonner leur enfance aux enfants et aux adultes un moment de plaisir, leur rendre des moments de jeu sans pression, sans attente exigeante des adultes, sans obligation de résultat, sans production attendue. » mais surtout « de rendre aux enfants handicapés le droit d’être enfant ».

 

Trouvant cette réflexion très juste, j’ai effectué quelques recherches :

          par l’intermédiaire du site de la ludothèque du Quai des Ludes

          en allant, à l’occasion d’un trajet sur Dijon pour mon fils, visiter celle de Quetigny permettant de me donner une idée plus concrète du lieu

          en contactant une ludothèque ambulante « MICADO » basée à Henrichemont, Président Mr Vincent DECHENE, qui ont provoqué une réunion à la MDPH du Cher avec différentes associations, représentants d’Ets spécialisés… pour se rencontrer, échanger et faire participer à leur réflexion les structures touchées par le handicap.

Ce qui est ressorti de cet échange était surtout une demande d’accessibilité des lieux.

Mr DECHENE, suite à cette réunion, a pris le parti de mettre tout le monde sur le même plan créant, par ex., un prototype d’un jeu où le handicap visuel devient l’enjeu du jeu, permettant à tous d’y jouer.

 

 

Partant du principe où le jeu est donc un domaine ouvert à tous, petits et grands, jeunes et moins jeunes, handicapés ou non-handicapés, un endroit comme une ludothèque pourrait permettre à tous de s’y rencontrer, de s’y croiser, d’échanger… sans à priori, sans réserve : une socialisation pour tous !

 

Partant également du constat que les structures existantes ont actuellement beaucoup de difficultés à ficeler leur budget … et je vais citer comme exemple la Maison des Chemins – structure multi-accueil – à Bourges (crée par Berry Autisme) qui a dû ouvrir sa partie halte-garderie, a des enfants d’évolution normale pour pouvoir avoir de nouvelles aides financières sans quoi il mettait la clef sous la porte en fin d’année (ceci étant dit étant pour la mixité je trouve ça très bien !) mais au détriment de la prise en charge d’enfants handicapés dans les autres possibilités d’accueil.

 

Voilà mon idée… Créer une ludothèque :

– pour tous avec une collaboration avec les écoles, les centres de loisirs, les centres pour handicapés, les maisons de retraite… et avec des animations

– avec un espace qui pourrait servir de salle de rééducation

          pour les parents qui voudrait faire des activités avec leur enfant handicapé

          pour les thérapeutes des structures de type SESSAD ou autres qui pourrait ainsi disposer d’un pied à terre permettant une augmentation des rééducations ou du nombre de prise en charge par une diminution des coûts et temps de transport (1 aller-retour pour plusieurs enfants)

– avec un endroit de pause pour les parents tout en gardant une surveillance étroite.

 

A suivre…

 

 

 

V – CONSEIL D’ADMINISTRATION

 

 

 

Nouveau bureau :                – Mme LAFORGE Carole, Présidente

 

– Mr STEPHAN Jean-Pierre, Trésorier

 

– Mme DERUMIGNY Florence, Secrétaire

 

 

 

VI – CONCLUSION

 

 

L’Assemblée Générale a validé individuellement le rapport moral, le bilan des actions, le rapport financier et les projets 2009-2010.

 

Mme CHANUT, professeur au Collège René Cassin, souhaiterait pour ses classes, à l’occasion du Téléthon, l’intervention de parents ou enfants pouvant expliquer le quotidien d’une personne handicapée et de son entourage.

Remerciements lui ont été faits pour ce souhait de sensibilisation auprès d’adolescents et celà a été salué par l’assemblée.

 

Pour terminer, quelques remerciements : pour les objets de Noël : Françoise, Danielle, Liliane, Micheline, Josette, Nicole, Gisèle, Mariane, ; pour son aide : Marie-Antoinette ;pour leur confiance et leur subventions : les Communes de Cosne s/ Loire, de Verdigny, de Santranges, de St Loup et de Thou (45), ainsi que le Rotary-Club de Cosne-Sancerre ; pour son aide matérielle : la Commune de Cours et les Services Techniques de Cosne ; pour son partenariat : La Centrale Nucléaire de Belleville et La Ferme du Port-Aubry ; ainsi que l’école d’infirmières et le C.H.R. de Nevers, l’ASSAD et les 4 SAISONS, le Cabinet G. DE VADDER, la Caisse d’Epargne et le Centre Social, en espérant n’avoir oublié personne…

 

Rien n’étant plus à l’ordre du jour, la séance est levée.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :